Menu Principal
Index thématique
Recherche sur le site
Les articles les plus consultés
Page « 1 2 (3) 4 5 6 ... 11 »
Tunisie : La Force de l'obéissance. Économie politique de la répression en Tunisie
Posté par acatparis5 le 23/4/2009 17:45:53 (2731 lectures)


J’ai commencé à travailler sur les réformes économiques et puis, grâce à un collègue avec lequel j’ai collaboré, nous avions rencontré des islamistes qui sortaient de prison et qui nous racontaient leur difficile réintégration dans la société tunisienne. Ce qui m’avait marqué énormément à ce moment là, c’étaient les propos de ces islamistes qui déclaraient « la prison c’est terrible mais l’après prison c’est encore pire ». Ils parlaient à ce propos de « mort sociale », parce qu’ils ne parvenaient pas à se réintégrer dans la société, parce qu’ils n’avaient pas accès à l’emploi, à la sécurité sociale, et que leurs enfants ne pouvaient aller à l’université etc.
Cette rencontre m’a mis sur la piste sur cette articulation entre d’une part cette répression sévère, implacable mais très limitée à des personnes impliquées politiquement - cela concerne principalement les islamistes mais également, avec une moindre intensité, celles et ceux que l’on qualifie généralement de démocrates - et d’autre part la vie de la très grande majorité de la population qui est intégrée dans tous les mécanismes sociaux.
J’ai donc voulu en savoir plus sur ce que c’était que cette vie « normale » voulue et vécue par la majorité des Tunisiens, d’en comprendre les rouages. J’ai donc essayé de comprendre la signification politique des rouages économiques et sociaux à commencer par les mécanismes les plus quotidiens comme l’économie de l’endettement en Tunisie, les politiques fiscales, les relations entre entrepreneurs et gouvernement, les politiques sociales, la vie quotidienne des gens.
J’ai cherché à comprendre comment l’exercice du pouvoir, de la domination et par moment de la répression, s’articulait.

Page « 1 2 (3) 4 5 6 ... 11 »
Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)