Menu Principal
Index thématique
Recherche sur le site
Les articles les plus consultés
Page « 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 13 »
bizutage : Le Bizutage : un paradigme par Samuel Lepastier
Posté par Peyron le 11/10/2004 8:00:00 (6811 lectures)


C’est à travers des sources hétérogènes que j’ai pris connaissance du bizutage à partir d’une part de ce qui a été publié dans la presse et dans les émissions de télévision et , d’autre part, de documents et témoignages écrits circonstanciés ainsi que d’enregistrements vidéos qui les corroborent. Certes, cela est incomplet mais le matériel des ethnologues, au moins initialement, n’était-il pas aussi incertain ? S’il est incontestable que les témoignages portent sur ces cas extrêmes, il n’empêche que ce sont justement ces cas-limite mettant le mieux à nu cephénomène, qui permettent de tenter une description d’ensemble.

Le mot bizut, qui serait issu de l’espagnol « bisogno » (jeune recrue), apparaît en France dans le premier tiers du XIXème siècle. Il semblerait que ce soit à Saint-Cyr puis à Polytechnique, écoles militaires donc, que ce soient d’abord instituées des pratiques de bizutage pour se répandre ensuite dans les autres grandes écoles. A la fin du XIXème siècle, les élèves de Polytechnique en établissant des règles qui sont contenues dans le « code X ». Depuis 1928, le bizutage est interdit, mais la loi n’est guère respectée : après avoir connu un déclin certain dans les années d’après-guerre, il semble renaître depuis peu avec des pratiques plus violentes que les fêtes habituelles.
Le bizutage n’existe pas partout. Dans notre pays, il est pratiqué dans les grandes écoles scientifiques et commerciales, les facultés de médecine et pharmacie, les écoles vétérinaires et les écoles des Beaux-Arts, ainsi que dans les classes préparatoires à ces établissements. Il n’y a pas de bizutage dans les autres facultés, dans les écoles littéraires et de sciences humaines. Actuellement, il tombe également en désuétude à Polytechnique, aux Beaux-Arts, mais se développe dans nombre d’IUT ou d’établissements privés. Dans certains cas, on signale une extension des pratiques dans les lycées où il peut concerner maintenant des élèves n’ayant pas encore passé leur baccalauréat.

Page « 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 13 »
Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)