Menu Principal
Index thématique
Recherche sur le site
Les articles les plus consultés
Page « 1 ... 5 6 7 (8) 9 10 11 ... 20 »
Algérie : Guerre d’Algérie 1954-1962 : Ces officiers qui ont dit non à la torture
Posté par Peyron le 18/6/2007 16:19:49 (6604 lectures)


Le commandement

Comment des militaires en sont venus à torture dix ans après la chute du régime nazi ?
La torture était également contraire à la tradition des officiers des affaires algériennes musulmanes (appelés les « OAAM »). Pour les héritiers de Lyautey, une directive de 1927 interdisait toute violence et il fallait respecter les indigènes qui disposaient de la nationalité française (mais pas de la citoyenneté française (11) ).
Comme le retrace le romancier algérien Azzédine Bounemeur, l’auteur d’une saga intitulée « Les Lions de la nuit » (12) , une tradition de violence existait dans les forces de police.
Toutefois, dans l’ouvrage que j’ai consacré à l’étude des archives militaires (13) , j’ai pu relever une circulaire très ferme diffusée en 1949 par le gouverneur général d’Algérie, Marcel-Edmond Naegelen (14) , un protestant qui prenait les valeurs de la République très au sérieux, qui interdisait la violence comme moyen d’investigation (même si, par ailleurs, celui-ci n’était pas trop regardant en ce qui concerne la pratique du bourrage des urnes).
Un an auparavant, un ami d’Albert Camus, Emmanuel Robles avait écrit l’un des plus grands romans écrit sur l’Algérie, « Les hauteurs de la ville » (15) et qui confirmait les méthodes « fortes » employées par la police et la gendarmerie.
Si bien que Marcel-Edmond Naegelen fût obliger de renouveler la diffusion de sa circulaire dès l’année suivant la première diffusion. Son successeur, Roger Léonard , à son tour, diffusera à nouveau une circulaire identique en 1951. On retrouvera trace encore de cette circulaire en mars 1955 dans le rapport de l’inspecteur général Willeaume qui reprend mot pour mot la circulaire de 1949 et qui a été bien étudié par Raphaëlle Branche. Tout cela prouve bien que l’application de cette circulaire laissait à désirer.

Page « 1 ... 5 6 7 (8) 9 10 11 ... 20 »
Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)