Menu Principal
Index thématique
Recherche sur le site
Les articles les plus consultés
Page « 1 (2) 3 4 5 ... 14 »
Génocide : Le procès de Nuremberg par Annette Wieviorka
Posté par Peyron le 18/6/2007 16:11:30 (7766 lectures)


Ils ont mis en évidence :

Premièrement : à partir de la fin du XIX ème siècle/début du XX ème, on avait commencé à essayer d’ établir un droit de la guerre. C’est-à-dire qu’on avait tenté de limiter un certain nombre de violences ou de crimes liés à la guerre. Et pour l’essentiel, on avait tenté de protéger les prisonniers de guerre, et on avait tenté de protéger les populations civiles de la guerre . Cette naissance d’un droit international, qu’on connaît pour l’essentiel par le Convention de la Haye de 1907, n’a pas empêché le déclenchement d’un conflit qui a été un conflit, premièrement extrêmement meurtrier pour l’Europe, mais aussi un conflit qui a vu naître finalement des formes de guerre qu’on appelle la guerre totale. C’est-à-dire un conflit où certes ce sont les militaires qui meurent d’abord, mais où les populations civiles sont aussi touchées. Par exemple, dans le Nord de la France, on a déporté pour le travail forcé. Le Nord de la France étant à l’époque occupé par les Allemands. On a commencé à bombarder les villes, et vous savez que les bombardements touchent aussi bien les civils que les militaires. C’est donc au sein de cette guerre de 14/18 que va se prolonger une réflexion qui existait déjà au paravent et que va naître l’idée qu’il faut juger et le responsable de la guerre (en l’occurrence pour les alliés victorieux Guillaume II) et les criminels de guerre. Ces mesures sont inscrites dans le traité de Versailles où un certain nombre d’articles prévoient les deux choses : la mise en jugement de Guillaume II, le procès (vous le savez) n’aura jamais lieu. Il n’a jamais eu lieu parce que Guillaume II s’était réfugié aux Pays Bas, parce qu’il existait encore en Europe un certain nombre de monarchies, et que les Pays Bas ont refusé de l’extrader et de le livrer aux alliés. Guillaume II est mort en 1941 sans que son existence après 1918/1919 ait suscité le moindre intérêt.

Page « 1 (2) 3 4 5 ... 14 »
Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)