Menu Principal
Index thématique
Recherche sur le site
Les articles les plus consultés
Page « 1 ... 8 9 10 (11) 12 13 14 »
Génocide : Le procès de Nuremberg par Annette Wieviorka
Posté par Peyron le 18/6/2007 16:11:30 (7766 lectures)


Et puis le dernier qui a été jugé par contumace, (ce qui semble contraire aux principes du droit mais je ne suis pas juriste mais historienne) c’est Martin Bormann qui sera condamné à mort. Il y eu onze condamnations à mort, un certain nombre d’acquittements (dont Hans Fritzsche ), et des peines de prison à temps, de 20 ans à la perpétuité, qui sont purgées dans une prison qui se trouve dans la zone d’occupation britannique de Berlin, qui est la prison de Spandau où est mort le dernier des accusés en 1987 qui était Rudolf Hess (qu’il ne faut pas confondre avec Hoess), et la prison a été ensuite rasée.

Quel bilan tirer du procès de Nuremberg ? J’ai entendu beaucoup de gens attribuer cette formule d’un juriste qui est excellente : il s’est demandé si Nuremberg était un moment du droit , ou le droit d’un moment. Car jusqu’à la chute du mur de Berlin, c’est-à-dire jusqu’à un profond remaniement du paysage international, il n’y a rien eu. Et on a pu croire que ce très, très grand procès, était un procès unique. C’est un procès qui a été aussi largement critiqué. Les critiques ne sont pas injustifiées.

La première de ces critiques a été que c’était le droit d’un vainqueur. Or on peut se demander comment le droit peut être autre chose que le droit de celui qui dispose de la force publique. Et on peut se demander s’il n’y avait pas eu de vainqueur ce que seraient devenus l’Europe et le monde. Donc pour moi, il me semble que c’est une fausse critique, quoiqu’il aurait été possible d’imaginer d’autres solutions. Par exemple, les neutres, mais qu’est-ce que çà veut dire « neutre » en 39/45 , Aujourd’hui on se rend compte par exemple que pour la Suisse, la Suède (qui étaient parmi les neutres) c’était une neutralité qui n’était pas entièrement neutre sous tous ses aspects.

Page « 1 ... 8 9 10 (11) 12 13 14 »
Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)