Menu Principal
Index thématique
Recherche sur le site
Les articles les plus consultés
Posté par acatparis5 le 18/6/2009 10:31:48 (2660 lectures)



Histoire sociale de l'insécurité




La France a peur. Une histoire sociale de « l'insécurité » 


Par Laurent Bonelli



Maître de conférences en science politique, membre du groupe d'analyse politique de l'université de Paris-Ouest-Nanterre et du comité de rédaction de la revue Cultures & Conflits


Ce texte fait suite à la conférence de Monsieur Laurent Bonelli du 14 mai 2009 à la Maison fraternelle à l'initiative de l'ACAT Paris V en association avec l'ERF Quartier Latin-Port Royal.


L'ACAT Paris V remercie vivement Monsieur Laurent Bonelli pour la qualité de son intervention.


Résumé


« Zones de non-droit », « délinquants toujours plus jeunes et plus récidivistes », « flambée de la violence urbaine » : l'« insécurité » semble devenue l'un des principaux problèmes sociaux du début du XXIe siècle en France. Les responsables politiques, de droite comme de gauche, invoquent la « demande de sécurité » de leurs électeurs pour réclamer une action plus énergique de la police et de la justice et les gouvernements successifs ont rivalisé dans l'adoption de lois et de mesures nouvelles en la matière.


D'où vient une telle inflation du thème de la sécurité depuis le début des années 1980 ? Dans quelle mesure a-t-elle modifié la perception des milieux populaires et de leurs problèmes sociaux ? Laurent Bonelli montre que l'émergence de l'« insécurité » est inséparablement liée aux formes de précarités qui se développent depuis la fin des Trente Glorieuses et au recul constant de l'État social.

Lire la suite... | 66998 octets en plus | Commentaires ?

Posté par acatparis5 le 3/10/2008 12:07:38 (4199 lectures)



Document sans nom




La police dans les "quartiers sensibles" : un profond malaise


Transcription de la conférence assurée par Monsieur Laurent Mucchielli , Directeur de recherches au CNRS (Cesdip) , le 4 septembre 2008, à la Maison fraternelle (Paris 5 ème ), à l'initiative de l'ACAT Paris V en association avec l'ERF Quartier Latin-Port Royal.


L'ACAT Paris V remercie vivement Monsieur Laurent Mucchielli pour la qualité de son intervention


Résumé  :


Les interactions entre « jeunes de cité » – quels que soient les divers parcours scolaires et professionnels – et forces de l'ordre sont depuis longtemps très conflictuelles. Les contrôles de police quotidiens sont vécus comme du harcèlement par ces jeunes qui voient les policiers comme les garants d'un ordre social profondément injuste et, aux yeux de beaucoup, raciste. Comment comprendre cette situation ? Quelles politiques de sécurité et de prévention recommander ?


Lire la suite... | 35590 octets en plus | Commentaires ?

Posté par Peyron le 18/6/2007 16:23:02 (2367 lectures)

Transcription du débat avec Madame Tassadit Imache (CNDS), Maître Irène Terrel, Maître Jean-Jacques de Felice, Monsieur Fabien Jobard (CESDIP)

organisé par l’ACAT Paris V et la Ligue des droits de l’homme (section Paris 5-13) à la Maison fraternelle (Paris V) le 13 octobre 2005

Lire la suite... | 23259 octets en plus | Commentaires ?

Posté par acatparis5 le 1/3/2007 23:01:00 (5123 lectures)

Transcription de la conférence assurée par Cédric Michalski, chargé d'enseignement à la Faculté de Droit de l'Université Nancy 2, membre de l'Institut de sciences criminelles et de droit médical – unité du Centre de recherche de droit privé (ISCRIMED-CRDP), le 25 janvier 2007 à la Maison fraternelle (Paris V) à l’initiative de l’ACAT Paris V.

Lire la suite... | 28393 octets en plus | Commentaires ?

Posté par Peyron le 16/9/2005 18:11:22 (1435 lectures)

le 30 juillet 1999
par Catherine Malécot - ACAT
publié dans le Courrier de l'ACAT n° 198 Sep-Oct 1999

A l'unanimité des juges, la Cour européenne des droits de l'homme a donc dit le 28 juillet dernier que la France s'était rendue coupable de "torture" lors de la garde à vue d'Ahmed Selmouni, présumé trafiquant de drogue, en novembre 1991 . La Cour a également condamné la durée excessive de la procédure judiciaire - encore en cours - à l'encontre des policiers responsables de ces faits.

Lire la suite... | 4691 octets en plus | Commentaires ?

(1) 2 »