Menu Principal
Index thématique
Recherche sur le site
Les articles les plus consultés
Posté par Peyron le 18/6/2007 16:19:49 (6572 lectures)

Guerre d’Algérie 1954-1962 : Ces officiers qui ont dit non à la torture

Par Jean-Charles Jauffret

Transcription de la conférence publique qui s’est tenue à la Maison fraternelle (Paris V) le 19 juin 2006 à l’initiative de l’ACAT Paris V.
L’ACAT Paris V remercie vivement Monsieur le Professeur Jean-Charles Jauffret (1) pour son soutien amical et pour la qualité de son intervention.

Lire la suite... | 47968 octets en plus | Commentaires ?

Posté par Peyron le 19/6/2006 11:19:13 (1410 lectures)

Réseau ACAT-Algérie
Bulletin de liaison N°19 : Juin 2006
Réalisé par François Ferrand – ACAT Paris V
Courriel : fjm.ferrandarobasefree.fr

Lire la suite... | 10704 octets en plus | Commentaires ?

Posté par Peyron le 16/3/2006 12:24:56 (1445 lectures)

Entretien avec Nassera Dutour, porte-parole du Collectif des Familles de Disparus (CFDA) soutenu par l’ACAT
Mars 2006

Cette phrase lapidaire, prononcée par Farouk Ksentini, Président du mécanisme « ad hoc », institué par le Président Bouteflika pour faire des propositions sur les disparitions, préfigurait ce qui apparaît dorénavant en clair mais en langage plus châtié dans le projet de Charte pour la paix et la réconciliation nationale approuvée par référendum le 29 septembre dernier.
La quête de vérité et de justice va, dans ce contexte, se compliquer d’autant que la charte prévoit des « mesures appropriées » pour ceux qui tenteraient de « nuire à l’honorabilité des agents de l’Etat qui ont dignement servi »….

Lire la suite... | 9504 octets en plus | Commentaires ?

Posté par Peyron le 14/3/2006 11:45:47 (1144 lectures)

Bulletin de liaison N°16 : Mars 2006

Nouvelles du réseau
Le groupe de Paris 5ème a reçu une réponse de la famille qu’il parraine : « …..Votre intérêt pour notre cause me va droit au cœur : cela veut dire que l’on est pas seule et ça donne du courage pour chercher la vérité…Continuez, chère Madame, de parler des disparus, n’arrêtez surtout pas…. »

Lire la suite... | 19150 octets en plus | Commentaires ?